Lyrics-Copy

Adele

by Andre Bourvil


8 ans et demi, un vrai p´tit titi
de la butte, avec son p´tit nez en l´air,
ses deux grands yeux plus clairs que la mer,
elle faisait rien du soir au matin
qu´des culbutes dévalant du haut en bas
avec le petit gars du tabac
aussi pendant des jours entiers,
on entendait dans le quartier :

{Refrain:}
"Adèle! ta maman t´appelle!
Veux-tu rentrer, viens vite à la maison
Adèle! ta maman t´appelle,
tu n´auras donc jamais l´age de raison!
Si tu n´as que l´envie d´aller t´amuser avec les garçons,
Tu verras dans la vie, que d´courir ainsi, c´est pas des façons!
Adèle ta maman t´appelle!
Veux tu rentrer, viens vite à la maison
Adèle!

Dix ans plus tard,
depuis "Rochechoir" jusqu´à "Blanche",
Tous les soirs on peut les voir
s´enlacer plein d´espoir, dans le noir
Ses deux grands yeux sont restés
plus bleus gris pervenche,
Et si son petit cœur bat
c´est toujours pour le gars du tabac,
Mais quand il veut la bécoter,
on entend dire de tout coté :

{au Refrain}

Mais au tabac c´est le branle-bas
des dimanches, et dans le p´tite salle du fond
Un air d´accordéon tourne en rond,
Adèle est là souriante dans sa robe blanche,
Et près d´elle son mari,
qui paraît très épris, lui sourit
Ils vont partir à pas de loup,
mais toute la noce cri tout à coup

"Adèle! ta maman t´appelle!
Veux-tu rentrer, viens vite à la maison
Adèle! ta maman t´appelle,
tu n´auras donc jamais l´age de raison! "
Mes l´entraînant déjà, son mari tout bas lui dit tendrement
"ne les écoute pas ce soir, il y a un p´tit changement,
Adèle, ma petite Adèle,
c´est à ton tour d´appeler ta maman, Adèle"





 

Random :
© 2016 Lyrics-Copy .com