Lyrics-Copy

Pigalle

by Annie Girardot


[Texte parlé sur la musique, sauf pour les reprises de petits passages de la chanson ancienne de référence "Pigalle":]

Tu dis "On s´engueule dans les immeubles"
On s´engueule partout!
Comment veux-tu que sur un plan international
Qu´on s´entende, qu´on arrive à...
Je ne sais pas pourquoi tout le monde veut avoir ça
Parce que ça sert à rien, de toutes façons, d´avoir ou plus ou moins
Du moment qu´on a bien à bouffer
Qu´on est là, qu´on peut aller au soleil
Et qu´on peut vivre
Bon, travailler, c´est bien, parce qu´on en a besoin, comme ça
Parce qu´on a envie de créer, de faire des choses
Mais on veut pas être des robots, quoi!
C´est ça : on veut pas être assommés
On veut pas... on voudrait respirer, c´est tout!

Oh, ça fait drôle tout de même!
Y reste plus rien de ma ville
Y a pas cinq minutes, j´ marchais sur rien
Un souffle et puis... rien! Ah, sauf ici!
Un square, un snack, juste les murs
Attends voir, un p´tit jet d´eau, une, une station de métro...
Oh, dis donc, attends voir, il est où le p´tit jet d´eau?

Square, snack, big-Mac, pâtisserie tunisienne
Oh, ça sent l´ sucre, le miel, le miel qui coule, qui coule sur le plâtre
J´ connais! Ça donne soif! J´ai pas faim, dommage!
Allez, va, marchons

Hôtel? Hôtel! Glauque quand même, hein?
J´ suis sûre que, derrière, y a plus rien
Si tu rentres, y a plus rien! Alors faut pas rentrer
Vous avez l´heure? Merci!
"Un p´tit jet d´eau, un p´tit jet d´eau, une station de métro : Pigalle"

Cent balles le soutien-gorge en dentelle noire échancré, oh, merde!
Porte-jarretelles, cuir, fouet, c´est quoi, cette boutique?
J´avais jamais remarqué! "Frivolités parisiennes" que c´est écrit, dis donc!
J´ colle mon nez sur la vitrine et j´aperçois le désert derrière
Y-z-ont laissé que la vitrine! Merde, il est où le p´tit jet d´eau?

Tiens, j´ai eu un appartement, il y a quelques années
J´avais fait faire des coussins dans le même genre de tissu arabe
Que celui qui est là, en vitrine
C´était la mode, à l´époque. Enfin, c´est une autre histoire

Flipper, flipper, flipper! Ça fait drôle! Tiens, y a pas grand monde
Y sont beaux, les pavés! J´ sais pas pourquoi, mais j´ les trouve beaux
"Un p´tit jet d´eau, une station de métro, ta da da da da dam : Pigalle"

Sex-shop, sex-shop, "poupées gonflables : quinze sortes"
Ciné porno, fait pas chaud chez vous!
"Strip-tease à toute heure", "nu intégral", "hommes entre eux"
Bonjour madame!
Merde! Pas d´ petit jet d´eau!
Les néons éteints, les photos glacées, ça fait drôle
Oh, les photos! Elles sont plus grandes que moi, dis donc!
Tu sais, quand tu les regardes comme ça, les photos,
Avec des hommes et des femmes à poil
Ben, je sais pas, moi, mais j´ trouve que ça sent le bain moussant
J´ sais pas mais ça me fait un effet "salle de bain"
Enfin, c´est moi qui pense comme ça
Moulin Rouge? Ça a jamais été un moulin!
Alors ça, jamais! J´en suis certaine
Vous avez du feu? Merci! Marchons
"Un p´tit jet d´eau, une station de métro entourée de bistros : Pigalle"

Tiens, rue Blanche, une petite fille timide
Tellement timide qu´elle était disponible pour tout, à tout
Tu vois, une môme pas vraiment belle, p´t-êt´ même un peu conne, va savoir!
Mais c´est là qu´ ça a commencé, là!
Tiens, c´est encore écrit sur la porte "Centre d´art..."
Oui ben, faut pas qu´ je pousse la porte
Y a sûrement le vide derrière, sûrement!
Pardon? La rue Lepic?
Oh, bien, oui, madame, elle doit bien être toujours là
Avec un peu de chance, hein!
Pourquoi? Parce que c´est votre enfance,
Les quatre saisons et tout ça?
Ben, eh bien, écoutez, pour vous, c´est tout droit, voilà!
Oui, moi, je m´arrête là, voilà
Au revoir, madame
"Un p´tit jet d´eau..."





 

Random :
© 2016 Lyrics-Copy .com