Lyrics-Copy

Aux bat. d'af.

by Aristide Bruant


Mon vieux frangin tu viens d´bouffer d´la case,
T´es un garçon comme moi, tu n´as pas l´taf,
J´écris deux mots et j´profite d´l´occase,
Pour t´envoyer le refrain des Bat. d´Af.

V´là l´Bat. d´Af. qui passe,
Ohé! Ceux d´la classe!
Vivent les Pantinois
Qui vont s´tirer dans quéques mois;
A nous les gonzesses,
Vivent nos ménesses!
On les retrouv´ra
Quand la classe partira.

Depuis que j´suis dans c´tte putain d´Afrique
A faire l´Jacques avec un sac su´ l´dos,
Mon vieux frangin, j´suis sec comme un coup d´trique,
J´ai bentôt pus que d´la peau su´ les os.

V´là l´Bat. d´Af. qui passe,
Ohé! Ceux d´la classe!
Vivent les Pantinois
Qui vont s´tirer dans quéques mois;
A nous les gonzesses,
Vivent nos ménesses!
On les retrouv´ra
Quand la classe partira.

Embrasse pour moi ma p´tite femme la Fernande
Qui fait la r´tape au coin d´l´av´nue d´Clichy;
Dis-y que j´l´aime et dis-y qu´a m´attende
Encore quéque temps et j´vas êt´ affranchi.

V´là l´Bat. d´Af. qui passe,
Ohé! Ceux d´la classe!
Vivent les Pantinois
Qui vont s´tirer dans quéques mois;
A nous les gonzesses,
Vivent nos ménesses!
On les retrouv´ra
Quand la classe partira.

Surtout dis-y qu´a s´fasse pas foute au poste,
Qu´a s´pique pas l´nez, qu´a s´fasse pas d´mauvais sang
Et qu´a m´envoye quéqu´fois des timbres-poste,
Pour me payer des figues et du pain blanc.

V´là l´Bat. d´Af. qui passe,
Ohé! Ceux d´la classe!
Vivent les Pantinois
Qui vont s´tirer dans quéques mois;
A nous les gonzesses,
Vivent nos ménesses!
On les retrouv´ra
Quand la classe partira.

Souhaite el´ bonjour au père et à la mère,
Dis à ma femme qu´a tâche d´les aider...
Faut pas laisser les vieux dans la misère,
Car à leur âge on doit rien s´emmerder.

V´là l´Bat. d´Af. qui passe,
Ohé! Ceux d´la classe!
Vivent les Pantinois
Qui vont s´tirer dans quéques mois;
A nous les gonzesses,
Vivent nos ménesses!
On les retrouv´ra
Quand la classe partira.

Mon vieux frangin, je n´vois pus rien à t´dire,
Dis ben des choses à tous les barbillons,
Dis au daron qu´i´ n´oublie pas d´m´écrire,
Dis à Fernan´ qu´a n´me fasse pas d´paillons.

V´là l´Bat. d´Af. qui passe,
Ohé! Ceux d´la classe!
Vivent les Pantinois
Qui vont s´tirer dans quéques mois;
A nous les gonzesses,
Vivent nos ménesses!
On les retrouv´ra
Quand la classe partira.





 

Random :
© 2016 Lyrics-Copy .com