Lyrics-Copy

L'an mil

by Claire Pelletier


J´ai vu un homme ce matin
Tenant un crâne dans sa main
Criant très fort "je suis devin"
Criant très fort "c´est ton destin"

Ma mère ma mère que ferons-nous
Voilà l´an mil les maladies
La faim la peur les incendies
Ne vois-tu pas la gueule du loup
Bientôt le règne de Satan
Bientôt la gloire du serpent

Il attendait depuis mille ans
Son heure de gloire est là devant
Que félonie ma fille que félonie
Nul ne sait ni le jour ni l´heure
Que la calomnie ma fille que calomnie
Mets bouclier devant ton cœur
Sur les murs de la cathédrale
Partout des ombres rouges et noires
Gargouilles vivantes et désespoir
Crachats du diable et forces du mal

Mon père mon père que ferons-nous
Viennent les calendes de décembre
Et Lucifer va nous y prendre
Certains l´ont vu dans le Poitou
Le corps et l´âme seront en feu
Les signes sont là devant nos yeux

Mon père mon père je crains le pire
Mon père mon père vais-je mourir
Que félonie mon fils que félonie
Nul ne sait ni le jour ni l´heure
Que la calomnie mon fils que calomnie
Mets bouclier devant ton cœur
Dans les vapeurs de ton sommeil
La terre tremble à ton réveil
Le diable attend au bout du lit
Et même les moines ont leur folie

Oh mes enfants tout affolés
Oh mes enfants tout apeurés
Et le silence de notre Dieu
Vous rend frileux vous rend fiévreux
Oh mes enfants le monde est grand
Et dans nos cœurs l´espoir petit

Oh mes enfants même dans mes mille ans
Nous serons là le diable aussi
Que félonie mon fils que félonie
Nul ne sait ni le jour ni l´heure
Que la calomnie ma fille que calomnie
Mets bouclier devant ton cœur
Nul ne sait ni le jour ni l´heure
Que la calomnie ma fille que calomnie
Mets bouclier devant ton cœur





 

Random :
© 2016 Lyrics-Copy .com