Lyrics-Copy

Marcelle et chrysostome

by Claire Pelletier


C´est une histoire fin d´automne
Le ciel est gris et monotone
Il ressemblait à tous les hommes
On le nommait Jean-Chrysostome

Il n´était qu´un pauvre berger
Et Chrysostome s´est suicidé
Dans son cœur l´amour est tombé
A la rivière il s´est jeté

D´un bout à l´autre du pays
On est venu pour l´enterrer
Et dans le trou qu´on a creusé
Les feuilles mortes seront son lit

On y mettra tous ses cahiers
Tous ses mots qu´il avait pleurés
Pour une bergère belle à croquer
Pour une bergère au cœur léger

Cette femme il faut l´enfermer
D´un homme elle fait un résigné
Son sourire est empoisonné
D´un homme elle fait un naufragé

On peut entendre la prière
Des hommes qui maudissent la terre
Ils veulent un Dieu pour protéger
Les amoureux, les envoûtés

Marcelle n´avait rien demandé
Des moutons s´en allaient promener
Sa beauté elle l´avait donnée
A l´eau, à l´air, aux cerisiers

De sa cachette elle est sortie
Aux hommes elle voudrait s´expliquer
Elle entend la clameur monter :
On veut le cœur de cette impie

Tuons tuons la putain
Car Chrysostome elle a trompé
Un bûcher il faut installer
Ses cendres s´envoleront demain

Mais Marcelle s´est mise à parler :
"Je sais que vous me détestez
Car j´ai choisi la liberté
Car j´ai choisi les bois, les prés

Parce que le ciel m´a faite belle
Les hommes voudraient me posséder?
Parce que le ciel m´a faite belle
Je sais que vous me désirez

Vous pouvez bien me le chanter
Pucelle je voudrais demeurer
Pourquoi faut-il que la beauté
Soit soumise à la volonté?

Je vous supplie de me laisser
Je ne suis en rien obligée
L´amour ne peut que s´éloigner
Car vous en faites un prisonnier"

Sur ces mots Marcelle s´est sauvée
On ne l´a jamais retrouvée
Et Chrysostome fut le dernier
A mourir pour sa propre idée

L´amour doit être partagé
L´amour n´aime pas la volonté
Si une bergère vient à passer
Sa liberté faut lui laisser





 

Random :
© 2016 Lyrics-Copy .com