Lyrics-Copy

Voyou

by Daniel Guichard


Tu gagnes cinq cents balles de l´heure
Pour bricoler des gros camions
Ton patron, ce vieux voleur,
Dit qu´t´es bien payé pour la saison
Et tu bouffes des saucisses frites
Toutes les fois que tu as faim
Le samedi soir, tu t´en vas vite
Danser jusqu´au dimanche matin

Voyou, tu n´es qu´un voyou
Tu vis dans un monde fou
Voyou, tu n´es qu´un voyou
C´est vrai, mais toi, tu t´en fous
T´as vraiment appris à lire
Dans les bandes dessinées
Tu portes un vieux blouson de cuir
Et un jean complètement usé

Pour toi, la vie c´est un piège
Et ça, personne ne te l´a dit
Pour ce qui est de la gamberge
T´es né de l´avant-dernière pluie

Voyou, tu n´es qu´un voyou
Tu vis dans un monde fou
Voyou, tu n´es qu´un voyou
C´est vrai, mais toi, tu t´en fous
Si ton père, ce vieil ivrogne,
S´était pas tiré y a dix ans
Sûr qu´tu serais allé à l´école
T´aurais pu devenir savant
Mais tu gagnes cinq cents balles de l´heure
Pour bricoler des gros camions
Ton patron, ce vieux voleur,
Dit qu´t´es bien payé pour la saison
Tu gagnes cinq cents balles de l´heure
Pour bricoler des gros camions
Tu gagnes cinq cents balles de l´heure





 

Random :
© 2016 Lyrics-Copy .com