Lyrics-Copy

Retour aux sources avec jean de la fontaine

by Flavia


Soudain la Terre devient le Monde!
S´écrie la fourmi féconde
De ses rimes travailleuses
C´est la reine des bosseuses
Accumulant pendant l´été
Des tonnes de mots dans son grenier
L´autre, la la la...
La cigale râleuse
Creuse ses idées creuses
Ses rimes sont sirupeuses
Vidées de leur substance osseuse
Qu´elle boit un verre de travers
Et se pique de ne pas avoir l´air
Le p´tit air pour aller voir la fourmi, sa voisine :

- Hem, hem, je suis venue vous voir, ma très chère voisine
Pour vous demander quelques conseils sur mes rimes
Et vous mander si par hasard vous n´auriez pas quelque menue monnaie à me prêter car j´ai chanté tout l´été
Oui, mais voilà, je n´ai pas assez cotisé
J´ai chanté tout l´été, oui, mais voilà, les Assedic
Me payeront peut-être d´ici un petit brin d´années
Un petit brin de blé, et encore, c´est pas gagné!

- Hélas! susurre la fourmi belliqueuse
Je ne peux partager –ha ha!- ma source lumineuse
Mais je peux vous conseiller, mon amie
D´aller qué- qué- quémander ce cher Rémi
Je peux vous conseiller, mon amie
D´aller qué- qué- quémander le RMI
RMI, chez Rémi! Mais que je suis drôle!

Et quand la bise fut venue
Qui donc se trouva fort dépourvue?

Sur la plage, des artistes avortés
S´échouent à la fleur de l´âge
Une cigale dont la renommée
Ne dépasse pas d´un cil-liage
Tandis que la fourmi n´a pas son pareil
Pour chanter le soleil qui bruisselle
La cigale gît, là, et c´est bien égal
Au milieu de l´indifférence générale

Chanson cent pour cent {x2}
Sans morale





 

Random :
© 2016 Lyrics-Copy .com