Lyrics-Copy

La maison où j'ai grandi

by Françoise Hardy


Quand je me tourne vers mes souvenirs
Je revois la maison où j´ai grandi.
Il me revient des tas de choses
Je vois des roses dans un jardin.
Là où vivaient des arbres, maintenant
La ville est là
Et la maison, les fleurs que j´aimais tant
N´existent plus.

Ils savaient rire, tous mes amis
Ils savaient si bien partager mes jeux
Mais tout doit finir pourtant dans la vie
Et j´ai dû partir, les larmes aux yeux.
Mes amis me demandaient : "Pourquoi pleurer?
Découvrir le monde vaut mieux que rester.
Tu trouveras toutes les choses qu´ici
On ne voit pas
Toute une ville qui s´endort la nuit
Dans la lumière."

Quand j´ai quitté ce coin de mon enfance
Je savais déjà que j´y laissais mon cœur.
Tous mes amis, oui, enviaient ma chance
Mais moi, je pense encore à leur bonheur
A l´insouciance qui les faisait rire
Et il me semble que je m´entends leur dire :
"Je reviendrai un jour, un beau matin
Parmi vos rires
Oui, je prendrai un jour le premier train
Du souvenir."

Le temps a passé et me revoilà
Cherchant en vain la maison que j´aimais.
Où sont les pierres et où sont les roses
Toutes ces choses auxquelles je tenais?
D´elles et de mes amis plus une trace
D´autres gens, d´autres maisons ont volé leurs places.
Là où vivaient des arbres, maintenant
La ville est là
Et la maison, où est-elle, la maison
Où j´ai grandi?
Je ne sais pas où est ma maison
La maison où j´ai grandi.
Où est ma maison?
Qui sait où est ma maison?
Ma maison, où est ma maison?





 

Random :
© 2016 Lyrics-Copy .com