Lyrics-Copy

Ouvrez donc le rideau

by Gabriel Bacquier


S´il n´y avait ce rideau de cretonne
Ce rideau blanc qui gâche mon bonheur
Mon horizon serait moins monotone
À vous, Madame, je rendrais les honneurs
Car je vous sais, je vous sens toute émue
Et mon cœur bat, mon cœur bat crescendo
Car je vous sais, je vous sens toute nue
Ouvrez, Madame, ouvrez donc le rideau

Ce rideau que je vois comme un nuage
Pourquoi, Madame, un nuage entre nous?
Si nous faisions plutôt bon voisinage?
Défaites-vous, faites comme chez vous
Il serait mal, même il serait immonde
De vous cloîtrer pire qu´en un tombeau
Le soleil doit briller pour tout le monde
Ouvrez, Madame, ouvrez donc le rideau

Ce blanc rideau qui, méthode sournoise,
Ne me transmet de vous que les contours
Vous valez mieux que des ombres chinoises
Méritez mieux que promesses d´amour
Vous me manquez et vous manquez d´audace
Dévoilez vous un peu mieux que de dos
Et, face à moi, vous sauverez la face
Ouvrez, Madame, ouvrez donc le rideau

Ce rideau qui masque votre fenêtre
Et qui me vole de vous le meilleur
M´interdisant d´être bien, de bien être
Décrochez-le, allez le pendre ailleurs
Pourquoi nous ignorer la vie entière?
Soyez la voix et je serai l´écho
Abolissons, détruisons les frontières
Ouvrez, Madame, ouvrez donc le rideau

Ouvrez, Madame, ne soyez pas si sage
Je vous promets un regard velouté
Et si mes yeux vous invitent au voyage
Invitez-moi donc à l´heure du thé
J´ai de la classe, un peu de charme même
Je suis un prince, que dis-je, un mikado!
Et si j´en viens à dire "Je vous aime"
Sur nous, Madame, refermez le rideau





 

Random :
© 2016 Lyrics-Copy .com