Lyrics-Copy

C'est un rien mais qui fait plaisir

by Gilles (Jean Villard)


L´homme est bon, l´homme est charitable
Un rien l´émeut, un rien le prend
Pas besoin de trucs formidables
Pour exalter ses sentiments
Il n´est pas, quoi que l´on en dise,
Tellement blasé, nom d´un chien
Il a des émotions exquises
Il suffit d´un rien, d´un p´tit rien
Pour qu´il sente son coeur bondir
Un p´tit rien mais qui fait plaisir

Si votre héritier qui s´ les roule
Rate une fois d´ plus ses examens
Avouez qu ´ça vous fiche en boule
C´est naturel et c´est humain
Mais si vous apprenez ensuite
Que son cousin, votre neveu,
Bien que turbineur émérite
Vient d´ rater l´ bachot en moins d´ deux
Quoique loin de notre désir
C´est un rien mais qui fait plaisir

A la gare une grosse dame en nage
Cavale pour ne pas rater l´ train
Discrètement chacun l´encourage
"Vas-y p´tite mère! Serre pas les freins!"
Quand elle arrive sur l´ quai d´ la gare
A bout de souffle, l´œil mourant,
Juste à c´ moment le train démarre
On éprouve comme un soulagement
Car, sans elle, voir le train partir
C´est un rien mais qui fait plaisir

Et vous, Madame, quand à table
Votre rivale en décolleté
Montre sa poitrine adorable
A Monsieur, fort exalté
Si le valet portant l´ potage
Dans un geste un peu maladroit
Vide la soupière dans son corsage
Vous poussez un petit cri d´ joie
Avouez-le donc sans rougir
C´est un rien mais qui fait plaisir

Votre ami Victor se marie
Avec une femme vraiment très bien
On le félicite, on l´envie
Il est beau gosse, elle a du chien
Six mois après, six mois de rêve
Six mois d´un grand bonheur vécu
Un bruit circule, un bruit s´élève
Chhht... Motus. Victor est... - Non? - Si, si...
Le pauvre ami, c´ qu´il doit souffrir!
C´est un rien mais qui fait plaisir

Cette tragédienne célèbre
Paraît sur le grand escalier
Et sur des musiques funèbres
Descend lentement l´air altier
Au moment le plus pathétique
Devant le public étonné
Se prenant l´ pied dans sa tunique
Elle atterrit en vol plané
Toute la salle éclate de rire
C´est un rien mais qui fait plaisir

Ce vieillard presque centenaire
Voyait son ami Tartempion
Qui n´était que nonagénaire
Tous les jours lui damer le pion
Il lui disait "Mon vieil Emile,
J´irai à ton enterrement"
C´est lui qui est mort d´un excès d´ bile
Le vieux murmure "Il était temps.
Tous ces jeunes, j´ les ai vus partir
C´est un rien mais qui fait plaisir"

L´autre matin dans un bistrot
Je t´entendais chanter toi-même
Car, sur un disque à la radio,
Je chantais une chanson que j´aime
Un type qui buvait l´apéro
Me dit, le regard lourd de haine
"Ecoutez donc beugler c´t idiot!
Mais quel casse-pieds avec ses rengaines!"
Toute la salle m´a vu pâlir (sourire)
C´est un rien mais qui fait plaisir





 

Random :
© 2016 Lyrics-Copy .com