Lyrics-Copy

Années-lumière

by Guy Béart


Dans un milliard d´années-lumière
Cet amour sera-t-il éteint?
Luira-t-il une vie entière?
Brillera-t-il jusqu´au matin?

Cette étoile que je regarde
Est déjà glacée aujourd´hui
Ou tient-elle encore la garde
Aux quatre temps de l´infini?
Ou tient-elle encore la garde
Aux quatre temps de l´infini?

Dans un milliard d´années-lumière
Cet amour qui luit sans arrêt
Aura brûlé force et matière
Qui ne connaîtront plus d´après

Et le sort disperse les masses,
Rougissant les bleus et les verts
Balayant les corps qui se cassent
Aux quatre vents de l´Univers
Balayant les corps qui se cassent
Aux quatre vents de l´Univers

Dans un milliard d´années-lumière
Sera-t-il question de toujours
Comme aux siècles où roulaient naguère
Les météores de l´amour?

Quelque part, dans la galaxie
Sont blottis les tièdes, les nus
Que pèsent leurs souffles de vie
Aux quatre sangs de l´inconnu?
Que pèsent leurs souffles de vie
Aux quatre sangs de l´inconnu?

Dans un milliard d´années-lumière
Cet amour sera-t-il éteint?
Luira-t-il une vie entière?
Brillera-t-il jusqu´au matin?





 

Random :
© 2016 Lyrics-Copy .com