Lyrics-Copy

L'âne

by Guy Béart


Sur tes pattes, je dévale
les sentiers dès le matin.
Bougre d´âne, je suis âne,
nous ne formons qu´un,
car je trime dès l´aurore
et te fais trimer encore
au lieu de me prélasser
à l´ombre d´un figuier.
Bougre qui m´tiens compagnie,
dans les sentiers de la vie
je m´demande...
si je vais à quatre pattes
et toi sur mes sabots, mon âne.
Bougre, bougre de veinard?
La la la...

Quand tu bouges les oreilles,
l´abeille qui te surveille
s´envole de toi
et vient se poser sur mon nez.
J´vois bien qu´elle m´prend pour ton frère.
C´est pas ça qui m´désespère,
mais de ne pas avoir les oreilles
longues comme toi.
Bougre qui m´tiens compagnie,
sous le soleil de midi
je m´demande...
si l´abeille t´aime ou bien
si elle m´préfère à toi, mon âne.
Bougre, bougre de veinard!
La la la...

Quand tu chantes, quand tu clames
l´amour, la fin de ton âme,
la montagne entière chante aussi hi han hi han.
Ta voix n´est pas délectable,
mais nous mangeons à la même table,
et nos ventres creux résonnent de la même façon.
Bougre qui m´tiens compagnie,
sous les étoiles de la nuit
je m´demande...
si la course au paradis
sera gagnée par toi ou moi,
ou nous à la fois, mon âne.
Bougre, bougre de veinard!
La la la...





 

Random :
© 2016 Lyrics-Copy .com