Lyrics-Copy

L'amour est mort

by Jacques Brel


Ils n´ont plus rien à se maudire
Ils se perforent en silence
La haine est devenue leur science
Les cris sont devenus leurs rires
L´amour est mort, l´amour est vide
Il a rejoint les goélands
La grande maison est livide
Les portes claquent à tout moment

Ils ont oublié qu´il y a peu
Strasbourg traversé en riant
Leur avait semblé bien moins grand
Qu´une grande place de banlieue
Ils ont oublié les sourires
Qu´ils déposaient tout autour d´eux
Quand je te parlais d´amoureux
C´est ceux-là que j´aimais décrire

Vers midi s´ouvrent les soirées
Qu´ébrèchent quelques sonneries
C´est toujours la même bergerie
Mais les brebis sont enragées
Il rêve à d´anciennes maîtresses
Elle s´invente son prochain amant
Ils ne voient plus dans leurs enfants
Que les défauts que l´autre y laisse

Ils ont oublié le beau temps
Où le petit jour souriait
Quand il lui récitait Hamlet
Nu comme un ver et en allemand
Ils ont oublié qu´ils vivaient
A deux, ils brûlaient mille vies
Quand je disais "belle folie"
C´est de ces deux que je parlais

Le piano n´est plus qu´un meuble
La cuisine pleure quelques sandwichs
Et eux ressemblent à deux derviches
Qui toupient dans le même immeuble
Elle a oublié qu´elle chantait
Il a oublié qu´elle chantait
Ils assassinent leurs nuitées
En lisant des livres fermés

Ils ont oublié qu´autrefois
Ils naviguaient de fête en fête
Quitte à s´inventer à tue-tête
Des fêtes qui n´existaient pas
Ils ont oublié les vertus
De la famine et de la bise
Quand ils dormaient dans deux valises
Et, mais nous, ma belle
Comment vas-tu?
Comment vas-tu?





 

Random :
© 2016 Lyrics-Copy .com