Lyrics-Copy

Le dernier des mousquetaires

by Jean-Claude Pascal


Y avait le Flamand, ciré noir, guitare
Les dents en avant et le verbe haut
Y avait René-Louis qui serait plus tard,
Pour Julie sa rousse, le dernier macho
Y avait l´ Champenois, le verre à la main
Cigarette au bec, Rimbaud des bistrots
Puis y avait Pascal qui serait demain
Jean-Claude et pas Blaise... Faut pas demander trop!
Et tout ça s´ retrouvait
Place du Tertre, au Pichet
Pour dévorer la nuit
Pour s´inventer la vie
La vie

Les quatre mousquetaires
Les cinq doigts d´ la main
Quatre célibataires
Un pour tous, tous pour un
On boufferait la Terre
Ça, c´était certain
Où sont mes mousquetaires
Cardinal Destin?

Le flamand, c´est Brel, "l´abbé" comme dit Georges
René-Louis, bien sûr, Laforgue, de Brun
Rimbaud, c´est Dimey, fumant comme une forge
Et Pascal, c´est moi, s´il n´en reste qu´un

Il n´en reste qu´un de ces mousquetaires
Qui avaient vingt ans de doutes et d´espoirs
Mais le rescapé, vivant solitaire,
A ces trois soleils chauffe sa mémoire
Et parfois, je m´en vais
Place du tertre, au Pichet
Pour dévorer la nuit
Pour ranimer leur vie
Leur vie

Les quatre mousquetaires
Les cinq doigts d´ la main
Quatre célibataires
Un pour tous, tous pour un
On étonnerait la Terre
Ça, c´était certain
Où sont mes mousquetaires
Cardinal Destin?





 

Random :
© 2016 Lyrics-Copy .com