Lyrics-Copy

Fleur de paris

by Julien


Au fond du faubourg, après l´ turbin
Les p´tites ouvrières
Midinettes et trottins
S´ tenant par la main
Vont voir les copains
Il a fallu pour gagner son pain
La semaine entière
On peut bien s´amuser
Le travail passé
C´est l´heure de danser
Sur la vive cadence
Des fox-trot, des rumbas et des shimmys
C´est l´ faubourg qui danse
Ninon, Ninette, Nini

Après l´ turbin, N.I. ni
Fini, c´est bien fini
Ce soir, on fait la fête
Ici, pas d´Américains
Pas d´Anglais, pas d´ rupins
On est entre copains

Les amoureux enlacés
Tournent sans se lasser
À en perdre la tête
À la porte, les soucis!
Écoutez battre ici
Le vrai cœur de Paris

Il faut à la fleur un gai séjour
De l´air, de la lumière
Nini a vu le jour
Au fond du faubourg
Dans une triste cour
Et malgré son enfance sans amour
Malgré la misère
En plein cœur de Paris
Au fond d´un taudis
La fleur a fleuri
Sur la dure cadence
Du turbin qui vous prend dès l´ point du jour
La vie mène une danse
Qui n´est pas drôle toujours

Holà, les accordéons!
Jouez, c´est pour Ninon
La petite midinette
Allez, mettez-y du cœur
Six jours de dur labeur
Payent son maigre bonheur

Elle a la grâce, la gaieté
D´un clair matin d´été
D´un beau ciel tout en fête
La vie est dure, elle sourit
Sans lumière, elle fleurit
Miracle de Paris!

Son sourire, sa jeunesse, sa beauté
Met tout l´ monde en fête
Et l´hiver comme l´été
Rien n´ peut résister
À sa jeune gaieté
Fuyant l´ repos qu´elle a mérité
Une force secrète
La fait vite rebondir
Soutient sans faiblir
Le travail et l´ plaisir
Brisant cette cadence
Quand, à son tour, la mort l´appellera
C´est sur un pas de danse
Que son âme s´envolera

Ô célestes orphéons
Jouez, c´est pour Ninon
Reine du bal musette
L´ bon Dieu qui va la juger
Trouvera bien léger
Le poids de ses péchés

Elle a travaillé, lutté
Fait l´amour sans compter
Mais ses fautes furent discrètes
Elle obtiendra, je vous l´ dis,
Entrant au paradis
La grâce de Paris!





 

Random :
© 2016 Lyrics-Copy .com