Lyrics-Copy

Les p'tits anges

by Les Garçons Trottoirs


Olé

Tiens, v´là que j´ai le soleil qui se pointe
Je ne voyais plus qu´une saison
A chaque fois il est comme l´absinthe
Et je reste seul pour la mousson

Un sourire a découcher le Carmel
Dans un paradis sans auréoles
Je lui dis que sa robe est très belle
T´es jolie avec tes créoles

Mais les p´tits anges sa brulent
Comme le chant des sirènes
Et c´est mon blues qui s´enrhume
Même si ce n´est qu´une semaine

On est allé au bal dans le baillou bourguignon
Dans le cajun nuit et jour
On avait des silences au milieu des flonflons
Quand nos deux mains se faisaient la cour

J´ai mangé comme cinq son regard chocolat
Me gardant les noisettes pour l´hiver
Et mon body bag bien coincé sous les bras
A l´aube, je retourne en enfer

Car les p´tits anges sa brulent
Comme le chant des sirènes
Et c´est mon blues qui s´enrhume
Même si ce n´est qu´une semaine

Tiens, v´là que mon soleil se taille
Emportant avec lui le sourire
Et ce soir, je mangerai de l´ail
Même si je suis vampire

Elle m´a mit les étoiles dans la tête et le coeur
Comme une romaine et conte qui fait vivre
Ca m´a coûter mes ailes mais je n´ai plus de peur
Les ailes sa repoussent
Ouh
Les ailes sa repoussent
Ouh
Les ailes sa repoussent
Ouh
Les ailes sa repoussent
Mais ivre

Oui les p´tits anges sa brulent
Comme le chant des sirènes
Et c´est mon blues qui s´enrhume
Même si ce n´est qu´une semaine
Oui les p´tits anges sa brulent
Comme le chant des sirènes
Et c´est mon blues qui s´enrhume
Même si ce n´est qu´une semaine
Oui les p´tits anges sa brulent
Comme le chant des sirènes
Et c´est mon blues qui s´enrhume
Même si ce n´est qu´une semaine





 

Random :
© 2016 Lyrics-Copy .com