Lyrics-Copy

L'air de la misère

by Les Misérables (1980)


{Fantine}
J´avais de si jolis défauts
J´étais rêveuse, j´étais coquette
Un peu naïve, mais pas trop
Pour ne jamais perdre la tête
Et je me faisais fête
D´un chant d´oiseau, d´un jour nouveau

Je n´ai plus qu´une robe grise
Qui sert aussi de couverture
Quand le vent glacé de l´hiver
Tourne la nuit dans ma masure
Et plus beaucoup d´honneur
De dignité au fond du coeur

{Refrain :}
La misère n´est mère de personne
La misère est pourtant soeur des hommes
Mais personne sur terre n´en veut pour fille
Comme bâtarde née dans un cachot de la Bastille
La misère enfante la détresse
Bien des vices et toutes les faiblesses
La misère lâche la bête en l´homme
Et la mésange alors en chienne errante se transforme

Il faut qu´on se sente survivre
Dans un enfant qu´on a fait vivre
Et qu´en sa source d´innocence
On noie notre désespérance
Pour ne pas mettre fin
À cette vie sans lendemain

{Au Refrain}





 

Random :
© 2016 Lyrics-Copy .com