Lyrics-Copy

L orgue des amoureux

by Marcel Mouloudji


Un vieil orgue de Barbarie
Est venu jouer l´autre jour
Sous ma fenêtre, dans la cour
Une ancienne chanson d´amour
Et pour que rien, rien ne varie,
Amour rimait avec toujours.
En écoutant cette romance
Qui me rappelait le passé,
Je crus que j´en avais assez
Mais comme hélas, tout recommence,
Tout hélas a recommencé,
Tout hélas a recommencé.

Je t´ai donné mon cœur.
Je t´ai donné ma vie
Et mon âme ravie,
Malgré ton air moqueur,
Reprenons tous en chœur,
Est à toi pour la vie.

C´est pourtant vrai, lorsque j´y pense,
Que je l´aimais éperduement
Et que jamais aucun amant
Ne m´a causé plus de tourments,
Mais voilà bien ma récompense
D´avoir pu croire en ses serments.
Il a suffi d´une aventure
Plus banale en vérité
Pour qu´un beau soir, sans hésiter,
Il obéit à sa nature.
Je ne l´avais pas mérité.
Je ne l´avais pas mérité.

Je t´ai donné mon cœur.
Je t´ai donné ma vie
Et mon âme ravie,
Malgré ton air moqueur,
Reprenons tous en chœur,
Est à toi pour la vie.

Que pouvons-nous contre nous-mêmes?
Chacun de nous suit son chemin.
C´est le sort de tous les humains
Mais ceux qui vont main dans la main
En se disant tout bas "je t´aime"
Devraient songer aux lendemains
Sur une triste ritournelle
Dont l´écho s´est vite envolé.
L´orgue à la fin s´en est allé
Et, pardonnant à l´infidèle,
J´ai chanté pour me consoler,
J´ai chanté pour me consoler.

Je t´ai donné mon cœur.
Je t´ai donné ma vie
Et mon âme ravie,
Malgré ton air moqueur,
Reprenons tous en chœur,
Est à toi pour la vie.
Je t´ai donné mon cœur, je t´ai donné ma vie...





 

Random :
© 2016 Lyrics-Copy .com