Lyrics-Copy

Le chomage

by Marcel Mouloudji


Les hommes de la ville ont vieilli cet été,
Les muscles inutiles, c´est si lourd à porter!
Ils partent le matin aux petites annonces,
Où l´on se retrouve cent quand il faut être deux.
Ils reviennent le soir, et leurs femmes renoncent
A chercher la réponse dans leurs yeux.

Les femmes de la ville ont vieilli cet été,
Les plaintes inutiles, c´est si lourd à porter!
Pour toi, voici le temps d´amours adolescentes
Et tu lis le journal par d´autres déplié
Que les matins sont longs, ô phrases décevante!
Et les amours finissent avant qu´on ait osé


Les enfants de la ville ont vieilli cet été,
La honte juvénile, c´est si lourd à porter!
Les enfants de la ville grandissent en hiver
Avec des yeux hostiles posés sur l´univers.





 

Random :
© 2016 Lyrics-Copy .com