Lyrics-Copy

Fleur de misère

by Marcelly


C´était une gosse abandonnée
Recueillie par des bohémiens
Pauvre enfant, tendre fleur fanée,
Battue et traitée comme un chien
Depuis déjà bien des semaines
Elle s´en allait, craignant les coups,
Danser dans les fêtes foraines
Afin de rapporter des sous
Mais son rire moqueur
Cachait souvent des pleurs

On l´appelait "Fleur de misère"
Petit ange aux grands yeux profonds,
Dans une roulotte, à la barrière,
Elle était l´ jouet des vagabonds
Parfois, dans ces heures amères
Elle songeait aux p´tits enfants
Bercés, choyés par leur maman
On l´appelait Fleur de misère

Cependant, un clown, un Paillasse
La rencontra sur son chemin
De ses parents prenant la place,
Dans l´ malheur, lui tendit la main
Mais bientôt, comme elle dev´nait femme,
Doucement, sans qu´il s´en doutât,
L´amour se glissa dans son âme
Et sans l´ vouloir son cœur parla
Près d´elle, en la berçant
Il disait tendrement

Ma jolie p´tite Fleur de misère
C´est fini, j´ veux plus t´ voir pleurer
Oublie les chagrins éphémères
Ne pensons qu´à nous adorer
Je veux, par un amour sincère,
Chasser tes soucis, ton émoi
Jamais je n´aimerai que toi,
Ma jolie p´tite Fleur de misère

Mais une vie d´ malheur pour tout gage
Ça n´ peut pas durer bien longtemps
Pour l´ cimetière, elle fit l´ grand voyage
Par un joli matin d´ printemps
Sur la tombe de la pauvrette
Le clown, loin des r´gards d´alentour,
Déposa un bouquet d´ violettes
Bouquet d´ deux sous, bouquet d´amour,
Maudissant le trépas, il murmura tout bas

Pauvre petite Fleur de misère
J´ rêvais pour toi des jours heureux
Mais, vois-tu, l´ bonheur sur la terre
C´ n´est pas fait pour les miséreux,
Dans une dernière prière
Reçois ces fleurettes, tes sœurs,
Ce bouquet-là, c´est tout mon cœur
Adieu, ma p´tite Fleur de misère.





 

Random :
© 2016 Lyrics-Copy .com