Lyrics-Copy

Trente-neuf de fièvre.

by Marie-France


Jamais je ne pourrai te dire
Tout l´effet que tu me fais
Dès que tu me donnes tes lèvres
Mon sang me mord et tout se met à tourner

{Refrain:}
Trente-neuf de fièvre! Ça circule
Comme dans les marmites de l´enfer
Trente-neuf! Et je brûle
Je sens flamber la fièvre dans mes nerfs

Il peut tomber des tonnes de neige
Pas besoin de feu de bois
Dès que tu viens dans ma chambre
Presque aussitôt, je sens changer le climat

{au Refrain}

[Viens, mon ange, ouvre tes ailes
Il faut me laisser ton corps
Chaque fois qu´on dort ensemble
Je sens la fièvre qui remonte encore]

Lancelot connut Guenièvre
Qui reçut un drôle de choc
Quand il lui dit d´un ton mièvre
Dans le jargon que l´on causait à l´époque

Trente-neuf de fièvre, je le jure
Eros m´a percé de son dard
Et sous mon armure
Je suis entrain de cuire comme un homard

Napoléon voit Joséphine
Il en reste tout gâteux
En cherchant son thermomètre
Il chante en corse "J´aime tes grands yeux"

Trente-neuf de fièvre, au pont d´Arcole
Il faisait beaucoup moins chaud
Trente-neuf! Belle Créole,
Veux-tu venir dormir dans mon dodo?

[Chacun sur Terre a la fièvre
Et ça dure depuis longtemps
Ça remonte au jour où Eve
A fait croquer la pomme au vieux père Adam]

Et la morale c´est que les filles
Centigrade ou Réaumur
C´est fait pour donner la fièvre
Et peu importe l´instrument de mesure

Trente-neuf de fièvre!
Ça pétille et ça continue à monter
Quarante! Ça grésille
Ah, quelle jolie façon de brûler!
Quelle jolie façon de brûler! {ad lib}





 

Random :
© 2016 Lyrics-Copy .com