Lyrics-Copy

L'été est cruel

by Martin Rappeneau


Je me retrouve à pied sur l´autoroute
Tu continues le voyage sans moi
Des mots si laids dans ta jolie bouche
Pour survivre ma mémoire s´est dissoute
Et c´est mieux comme ça

Des voitures me dépassent et m´ignorent
Elles semblent me dire que j´ai tous les torts
Je lutte sous des volutes d´amertumes
Des idées plus noires que le bitume
Je n´aime pas ça

REFRAIN

Sur les autoroutes au coeur du mois d´août
Je continue sans elle
L´amour n´est plus de saison en saison d´abandon
L´été est cruel

Je marche à contresens vers mes vacances
En plan sur la bande d´arrêt d´urgence
Je croise des chiens qu´on a fini d´aimer
Qui ont gardé la trace de leur collier
Ils sont comme moi

C´était donc vrai
Les mois d´été sont les plus meurtriers
L´air est léger
Est-ce une raison pour m´oublier?

REFRAIN

Des types comme moi sur ce chemin de croix
Oh j´en ai vu plus d´un ça t´étonne
Abandonnés sur le bas côté
On regarde le soleil se coucher
L´air est si doux

REFRAIN





 

Random :
© 2016 Lyrics-Copy .com