Lyrics-Copy

Le blues des huit heures de boulot

by Michel Dinard


Y´a eu la blouse du dentiste
Y´a eu le blues du business man
Le blues qui veut dire que je t´aime
Moi j´entends blues plus réaliste

Quand ya du spla? dans mes nuages,
Tous les rêves me portent bagages,
J´entends peu à peu une musique,
Mais c´est un BIP-BIP névrotique
Déglinguant? vertigineux,
Vers mon deux pièces de banlieue...

J´me déguise en premier d´la classe
Pas de café, déjà j´m´entasse?
Dans ces cohortes de morts-vivants,
J´arrive en retard, évidemment,

Avec la gueule enfarinée,
Avec la trace de l´oreiller,
Et les neurones coagulées...

Refrain :
J´ai l´blues des huit heures de boulot,
Dès huit heure j´veux plus travailler,
Je perds ma vie à la gagner,
Ca m´conduit droit vers mon tombeau!

Après une heure d´embouteillage,
J´atteris complètement en nage,
J´ai le sermont d´mon directeur,
Je sais Monsieur l´heure c´est huit heures!

J´attends dix heures pour mon café,
Quoi!? La machine est détraquée...
J´ai des coups d´marteaux dans la tête,
Vite, vite, vite, midi pour qu´ça s´arrête!
Mais au repas pas de cadeau,
Mes collègues me parlent de boulot...

Et cette cravate veut m´étrangler,
J´la fais tremper dans mon café!
Je suis vraiment despéré...

Refrain :
J´ai l´blues des huit heures de boulot,
Dès huit heure j´veux plus travailler,
Je perds ma vie à la gagner,
Ca m´conduit droit vers mon tombeau!

L´après-midi c´est le plus long,
J´me taperai bien un roupillon...
Pour me réveiller tiens!
J´comptes les heures...
Quand j´réalise, j´ai mal au coeur!

Plus que 4 cet après-midi,
Mais 36 jusqu´à vendredi!
Et 1600 jusqu´aux vacances,
Je m´décompose quand j´y penses!
70 000 pour la retraite!
Je vais vomir dans les toilettes!

En revenant j´croise le patron,
Qui m´dit à 7h réunion,
Et là j´suis pris de convulsions!

Refrain :
J´ai l´blues des huit heures de boulot,
Dès huit heure j´veux plus travailler,
Je perds ma vie à la gagner,
Ca m´conduit droit vers mon tombeau!

A l´heure qu´il est, y´a plus d´bouchon,
J´me rapatrie chez ma maison,
Juste la force de manger,
De m´engloutir dans la télé,
De peur d´être obligé de voir
Qu´j´ai que deux heures à moi le soir
Et que d´autres rêvent de cette chance que j´ai,
Que j´m´arrêterai jamais!

Mais déjà je ferme mes yeux,
Et j´rejoins mon bonheur moelleux...

Sur une mer étale,
Couverte de pétales,
Baigne un soleil léger,
Où joue une risée,
On ramasse les fruits,
Aucun n´est interdit,
Et nous faisons l´amour,
Sur des vagues velours
Enivré de musique,
Au doux son...Au doux son..?
Au doux son? Au doux son!?
AU DOUX SON NEVROTIQUE!

C´est huit heures!
C´est huit heures et j´ai l´blues!
Le blues des huit heures de boulot!





 

Random :
© 2016 Lyrics-Copy .com