Lyrics-Copy

On ne pourra jamais

by Morgane


Ca y est cette fois j´crois qu´c´est mon dernier souffle,
Mon dernier écrit, la dernière fois que je souffre
J´ai fais un pacte cette nuit avec la faucheuse,
J´ai pris conscience de l´impact qui me rend malheureuse.
En plein mois de Juillet j´ai le coeur si froid...
J´ai beau grandir non non, mais je n´oublie pas
Cette fois c´en est trop je n´te pardonnerai pas
Tu m´as touché au plus profond de moi.
J´aurais tout fait, tout donné pour que tu vois ma foi
Et dans le fond j´te voyais comme les princes d´autrefois
Au final je t´ai suivi tout au bout de ton monde
Prête à tout pour ne pas laisser passer chaque seconde.

A tes cotés j´me sentais quelqu´un
Mais dans tes paroles tu m´as montré que l´homme n´est pas si fin
Tu m´as fait fermer les yeux pour mieux t´ouvrir mon coeur
Au bord de cette falaise j´me suis perdue dans ta langueur
Sans longueur, notre histoire n´avait jamais de fin
Et complètement aveugle je n´ai pas su voir qu´t´étais malin
J´ai si mal de voir à quel point je suis salie
Même Cendrillon m´a fait don de son passé et de ses habits.

Souillée le coeur étalé sur le sol,
J´ai vu mon agonie, et l´inversion des rôles
Elle qui m´a plongé dans une tristesse à vie
Avide de tout espoir à venir
Ne vois-tu pas désormais combien j´ai mal?
Ne vois-tu pas désormais combien je souffre?
Mon sang recouvre tes mains et dans mes confidences,
Vois juste un peu comme je m´essouffle...
Tu m´as offert la plus belle des roses
Le rouge a viré au noir en apprenant ces choses
Et le pire, c´est que j´n´en ai pas vu les épines
J´aurais dû écouter les nombreux conseils de toutes mes copines
J´aurais dû me méfier de ta belle bouche
De tout c´qui m´en aspire et de tout ce qui me touche
Je t´ai tendu la main tu m´as tendu un gun
Avec, en prime, une sacrée claque dans la gueule...

(Une sacré claque dans la gueule...)

Mais c´est pas grave ça pass´ra avec 2 ou 3 cachets
J´oublierai tout le mal et, ce que tu m´as caché
Si toutes les femmes qui aiment apprennent à pardonner
Il ne m´aura fallu que peu de temps pour te céder
C´est comme une drogue, un amour qui rend fou à lier
Et peu importe les dires à toi je voulais être alliée
Avec la foi, l´envie de croire et d´espérer
Qu´un jour prochain, notre Sandro serait né...
Non ils ne savent pas, ce qu´est de s´avoir dans la peau,
A lutter des années pour un avenir plus beau
Non ils ne savent pas! Et ne font que juger
Car ignorant tout ils ne constatent que les mauvais côtés.
Si j´avais pu, de bonheur je t´aurais comblé
Mais dans ce jeu j´étais la seule à vouloir tout miser
Car tu avais entre tes mains la dame de coeur
Mais rien n´a pu nous sauver sauf les larmes et la rancoeur.





 

Random :
© 2016 Lyrics-Copy .com