Lyrics-Copy

Jeanne

by Mouron


Je l´appelais Mémé
Parce qu´elle était âgée
Mais surtout parce que je l´aimais
Je l´ai connu à deux mois
Elle avait une vie d´ plus que moi

Si je vous chantais le roman de sa vie
Vous m´ diriez sûrement que j´ai menti
Car souvent les histoires vraies
Ont l´air de tragédies manquées

{Refrain:}
Jeanne, Jeanne, ma petite Jeanne
Il faut pas être sérieux
Faut jamais devenir vraiment vieux
Jeanne, Jeanne, ma petite Jeanne
Pour apprendre à lire
Pour apprendre à écrire
A soixante-dix-sept ans

Elle me racontait
L´histoire des p´tits bossus
Qui ont des ailes sous leur pardessus
Mais elle s´est jamais doutée
Que, rien que pour elle, c´était vrai

Quand je lui disais
Que tout ça, c´était fait
Pour qu´un jour il passe une fée
Elle disait "C´est trop facile
Le bon Dieu est bien plus subtil"

{au Refrain}

Elle me défendait
Envers et contre rien
Elle voyait partout des Indiens
Même quand ma mère me grondait
C´est elle, de nous deux, qui tremblait

Jamais plus, j´aurai
Un amour aussi vrai
Le seul jour où elle m´a trompée
C´est le jour où elle m´a quittée
C´est moi, de nous deux, qui pleurais

{au Refrain}





 

Random :
© 2016 Lyrics-Copy .com