Lyrics-Copy

Encre arabique

by Pascal Mono


Le temps suspendu à leurs lèvres / Leurs voix jusqu´ici muselées
Au sud de l´occident le jour se lève / Et les tyrans voient la nuit tomber
On voudrait rêver


Après le printemps l´été / Le Sud qui se prend à rêver
Mais pour faire face / Aux pouvoirs en place
Combien sont tombés?
Les révoltes et le vent ont soufflé / Et l´encre et le sang ont coulé
On voudrait crier / On voudrait prier / On voudrait rêver


Comment le sérum sans le venin / L´Homme sans le jasmin?
La laine du mouton sans le tondre / Les révolutions sans ombre?
Je voudrais prier

Le mélange pas l´amalgame / La puissance celle du nombre
La multitude et l´unité des âmes / Le bon sens sans cracher
Sur tant de saine colère


Après le printemps l´été / Le Sud qui se prend à rêver
Mais pour faire face / Aux pouvoirs en place
Combien sont tombés?
Les révoltes et le vent ont soufflé / Et l´encre et le sang ont coulé
On voudrait crier / On voudrait prier / On voudrait rêver


Sortir de l´enfer, fébriles, Liberté saignée
Ainsi soit-il / Qu´en serait-il autrement
Si on pouvait expliquer


Après le printemps l´été / Le Sud qui se prend à rêver
Mais pour faire face / Aux pouvoirs en place
Combien sont tombés?
Les révoltes et le vent ont soufflé / Et l´encre et le sang ont coulé
On voudrait crier / On voudrait prier / On voudrait rêver





 

Random :
© 2016 Lyrics-Copy .com