Lyrics-Copy

Qui donne beaucoup

by Philippe Forcioli


Miséricorde comme une grande sœur
Une nuit du puits du bord des larmes
Murmura très doux fût-ce un charme
Secret pour le cœur qui se meurt

Qui donne beaucoup recevra beaucoup
C´est ainsi jusqu´à la fin des mondes
Qui a le cœur doux, il pleure beaucoup
C´est ainsi tant la peine est profonde
En toutes saisons, l´homme et sa chanson
Se confie pour une brune ou blonde
Qui lui dit bonjour, c´est le premier jour
Tiens, du lait et puis mes hanches rondes

Chanter, chanter hiver, été
Pige au temps, éternel printemps
N´ont plus d´âge, vieillards ou enfants,
À chanter dans le mauvais temps {x2}

Qui donne beaucoup recevra beaucoup
C´est ainsi jusqu´à la fin des mondes
Qui a le cœur doux, il pleure beaucoup
C´est ainsi tant la peine est profonde
Sur le chemin creux, sec ou raboteux
Un louis d´or soudain dans la poussière
Un éclat d´amour, à l´aide, au secours
Juste un cri proche de la prière

Chanter, chanter hiver, été
Pige au temps éternel printemps
Pour le voyage vers le firmament
Un seul bagage, c´est ton chant {x2}

Qui donne beaucoup recevra beaucoup
C´est ainsi jusqu´à la fin des mondes
Qui a le cœur doux, il pleure beaucoup
C´est ainsi tant la peine est profonde
Mais comment font-ils? Je suis imbécile
Chaque pas, c´est peau que l´on m´arrache
C´est quoi le destin? C´est quand le matin?
Où est-il ce creux où l´on se cache?

Chanter, chanter hiver, été
Pige au temps, éternel printemps
Plût au ciel à mon dernier couchant
Un arc-en-ciel dans un champ {x2}

Miséricorde comme une grande sœur
Une nuit du puits du bord des larmes
Murmura très doux fût-ce un charme
Secret pour le cœur





 

Random :
© 2016 Lyrics-Copy .com