Lyrics-Copy

Gueule d'aminche

by Renaud


Ecoutez ça, les aminches;
les escarpes et les marlous,
c´est l´histoire d´un drôle de grinche,
tronche d´amour, gueule de voyou.

C´est une histoire féroce
qui f´ra pleurer les frangins,
qui fera chialer les gosses
de Belleville jusqu´à Pantin.

Pleurez pas dans vos mouchoirs,
non ça n´est pas mon histoire.

C´est l´histoire triste et sordide
d´un gigolo d´la Vache-Noire
qu´aimait d´un amour stupide
une bourgeoise des boul´vards.

L´avait pas une gueule trop moche,
sous sa casquette de fortif,
y traînait à la Bastoche,
où c´est qu´y jouait du canif.

Pleurez pas dans vos mouchoirs,
non ça n´est pas mon histoire.

C´était le roi des barrières,
l´as de la java musette,
l´tombeur des bals populaires,
d´la Chapelle à la Vilette.

Enfin bref, c´était l´bon jules
pas bégueule et presque honnête,
il avait pas trop d´scrupules
d´gagner sa croûte à Montmartre.

Pleurez pas dans vos mouchoirs,
non ça n´est pas mon histoire.

Mais l´angoisse c´est qu´un beau soir
il a rencontré c´te môme,
son sourire en balançoire,
ses grands airs et ses diplômes.

L´aurait mieux fait d´la maquer
su´l´trottoir pour 300 balles,
plutôt que d´s´amouracher
de cette salope en cavale.

Pleurez pas dans vos mouchoirs,
non ça n´est pas mon histoire.

Depuis qu´il l´a dans la peau,
c´est plus l´marlou qu´j´ai connu,
y parle de s´mettre au boulot,
de plus traîner dans les rues.

Pour y offrir des dentelles,
y renonce même au fric-frac,
aux coups d´surin et d´semelles,
aux combines et à l´arnaque.

Les escarpes et les marlous
qui traînez su´l´macadam,
faites-vous plutôt couper l´cou
qu´d´en pincer pour une grande dame.

Pleurez pas dans vos mouchoirs,
non ça n´est pas mon histoire





 

Random :
© 2016 Lyrics-Copy .com