Lyrics-Copy

Vieille

by Richard Cocciante


Le temps perd son temps à rêver.
Les aiguilles ne font que s´arrêter
Et toi, tu cherches une porte pour t´en aller.
T´as beau dire que tout ça très bien,
Tes grands yeux ne servent plus à rien.
T´as plus envie de serrer ma main.
Ton ciel bleu est parti plus loin
Pour des nuages de chagrin,
Pour des pluies qui n´en finissent pas de pleurer,
Pour des matins rideaux fermés,
Buée aux carreaux, les yeux cernés,
L´amour, ça devrait pas faire de mal.

Vieille, tu te sens vieille
A cause d´un con qu´a rien compris,
A cause d´un coeur qui a pas grandi.
Oh, vieille, tu te sens vieille
Avec tes dix-huit ans fragiles,
Petite soeur, viens sur mon île.
Il fait beau. Il n´y a pas d´épines
Pour les petites filles.

T´as débranché ton téléphone.
De l´autre côté, y´aura plus personne.
Et même sur ton miroir qui s´éteint,
Tes joues ne sont plus les mêmes,
Tes yeux manquent de soleil.
Il y a deux heures, tu te voyais belle.
Moi, je veux pas que tu te déchires
Pour un amour qui se tire.
Petite soeur, faut pas mourir quand on a mal.
C´est rien qu´un petit coup de poing
Qui bascule le quotidien.
On se relève et tout va bien.

Vieille, tu te sens vieille
A cause d´un con qu´a rien compris,
A cause d´un coeur qui a pas grandi.
Oh, vieille, tu te sens vieille
Avec tes dix-huit ans fragiles,
Petite soeur, viens sur mon île.
Il fait beau. Il n´y a pas d´épines
Pour les petites filles.

Oh, vieille, tu te sens vieille
Avec tes dix-huit ans fragiles,
Petite soeur, viens sur mon île.
Il fait beau. Il n´y a pas d´épines
Pour les petites filles.

Oh, vieille, tu te sens vieille
Avec tes dix-huit ans fragiles,
Petite soeur, viens sur mon île.
Je ferai beau. Il n´y aura pas d´épines
Pour les petites filles.





 

Random :
© 2016 Lyrics-Copy .com