Lyrics-Copy

Black on black

by Sans Pression


Y´a pas de quoi etre fier de sortir un revolver, clic, clic, clic, viser la tête de son frère,
We got to make our own job & hire our own like the mob, or we´ll just keep getting robbed & exploited,
So you can´t complain if things don´t change, you got to do 4 self.

Hey yo formule diabolique: des stupéfiants aux narcotiques, ça commence par une sip,
Ça fini que tu es alcoolique, suite logiqueJe bad trip quand j´étudie le diagnostique,
J´obtiens des résultats catastrophiques, focus: pour le 5.0, 5 négros par jour
C´est assez bon pour un bonus pas Boris,Mais j´ai + d´armes dans tête qu´un russe,
Je préviens le rockus à cet heure, C´est l´fun, fait que ça déconne, jamais je m´étonne quand Babylone emprisonne,
Je vois tout clair, je vois tout ça se faire - my third eye be in check,
Reste ouvert pis j´oublie jamais ceux qui avant nous ont souffert,
Trop fier true b-boy Campé des cheveux jusqu´au bout des orteilles,
Je débouche tes oreilles dans le but de briser l´emprise du sommeil,
Si je t´effraie négro, il est temps que tu te réveilles avant que tu te noies,
T´es déjà trop profond dans le coma, ma dose de rap une force de frappe comme Sammy Sosa.

The maker and the owner, the father civilising his tribe before it´s over, smoking like a broken toaster,
We shine like supernovas, studyin´ war like we supposed ta´, put us on your wall like a Black Power poster,
Protecting our Cosa Nostra the new thang, keep it in the fam´ like Wu-Tang,And unify U&I with T-Y,
Whether I gotta die or sell a bean pie, still gotta try, to save my own, since the day I atoned, let be known...

C´est un cercle vicieux, ta mère prie Dieu, pis toi tu espères vivre vieux, mais tu es drette dans le milieu,
Pis la fucking wack te fait chier, une erreur de trop négro pis ta les doigts dans le nez en cachette,
Quand ca sort perdu yo je suis enragé 2 fois pire, là c´est rendu que tu agis sans penser avec la tronçonnée,
Tronc solide, feuilles shakées, fondations déracinées, si tu te sens visé, je te change les idées...

Un rude boy s´endort. Combien de funérailles encore? black on Black! Dire que ça se passe au Nord...
N´oublie jamais le passé car déjà check les séquelles, toujours séparé fuck off en bas de l´échelle.(2X)

You can find me kickin´ facts in the same spot you buy your crack, & your dime sacs at,
In the background of a car jack, that´s where I be at, in the depthness of black, we devise our attack on tracks,
To counteract the madness, cuz now we use storytelling backwards to glamorize slackness, you´d die ten times,
Were you to practice what you preach? for blaspheming, wash your mouth with bleach,
Capitalising on Free Speach with nothing to teach, and I make the criminal life seem sweet,
You didn´t smile that much on the street, and real thugs know not to repeat,As you grimly sow, I grim reap, Capish!
We settle it civilise degenerates,Teach´em etiquette, infiltrate your premises, under false pretenses relentlessly
I emcee, for those who strategize like me, God, they´d rather free O.J. than Mumia,
My love is one in a million just like Aaliyah, monopolism the speaker the teacher,Eboneazer or Miz,I kick it for
the kid, I tell you like it is, cause I got to kick the niggaz ass,The evident facts is Niggaz gotta adapt, Black!
They got us trapped like Tupac with AIDS & crack, even when I rap, gotta kill that Black on Black, it´s like that.

Un rude boy s´endort. Combien de funérailles encore? black on Black! Dire que ça se passe au Nord...
N´oublie jamais le passé car déjà check les séquelles, toujours séparé fuck off en bas de l´échelle.(2X)

Y´a pas de quoi etre fier de sortir un revolver, clic, clic, clic, viser la tête de son frère,
Pour une histoire de secteur on se fait la guerre, Black On Black...

Black on Black you know what i´m sayin´ Noir sur Noir,Je le vois à chaque weekend,
Je veux même pas savoir l´histoire, si pour toi c´est des bluffs, t´as pas pris le temps de t´asseoir...
La vérité choque fac tu veux pas la savoir jamais trop tard, c´est un présent sans futur quand tes petits frères
se font allumer, On se dit frères mais on a de la misère à se saluer, à la place, on se regarde croche, on essaye
d´être tough, Même quand je suis chill, je m´attends toujours à ce qu´il y ait un fuck,C´est pas du "talk shit",
C´est décevant mais c´est ça maintenant, fait le "frékan" avec le "wrong click" tu meurs bêtement,
Il est heure d´être franc, tu penses tu qu´on va arriver a quelquechose comme ca.

Un rude boy s´endort. Combien de funérailles encore? black on black! Dire que ça se passe au Nord...
N´oublie jamais le passé car déjà check les séquelles, toujours séparé fuck off en bas de l´échelle,
Y´a pas de quoi etre fier de sortir un revolver, clic, clic, clic, viser la tête de son frère,
Pour une histoire de secteur on se fait la guerre, Black On Black...(2X)

We got to make our own job & hire our own like the mob, or we´ll just keep getting robbed & exploited,
So you can´t complain if things don´t change, you got to do 4 self.(3X)

Sortir un revolver, clic clic clic viser la tête de son frère,Pour une histoire de secteur on se fait la guerre,
Black On black self destruction beware you know what i´m sayin´,
With the number 1 killers, murders of all of myself you only think about that.





 

Random :
© 2016 Lyrics-Copy .com