Lyrics-Copy

Grosso modo

by Serge Lama


La mer ramène ce qu´elle noie
Comme un chien la poularde morte
Le vent jette devant nos portes
Des feuilles que nos bottes broient

Les cadavres sous les fourmis
Dans les crocs des lions, l´antilope
Tout ce qui court, rampe et galope
Ne se fait pas que des amis!

Voilà ce qu´en gros nous explique
Le National Geographic
Qu´on a toujours un couteau dans le dos
Grosso modo

On s´emmerde dans nos banlieues
On se trucide, on s´agonise
Pas plus de mosquées que d´églises
De synagogues, où donc est Dieu?

Dieu est mort, Sartre aussi d´ailleurs!
Heidegger et le nihiNietzsche
Cette philosophaille kitsch
Qui a plus de tête que de cœur

Voilà ce qu´en gros nous expliquent
Les penseurs de la république
C´est notre espoir, c´est notre Eldorado
Grosso modo

"Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant...
Mignonne, allons voir si la rose...
Frères humains qui après nous vivez,
N´ayez le cœur contre nous endurci...
Les poings dans mes poches crevées...
Je suis le ténébreux, le veuf, l´inconsolé...
Plaisir d´amour ne dure qu´un moment...
Mignonne, allons voir si la rose..."

Le dictionnaire perd ses mots
Les anciens livres se suicident
Les bibliothèques se vident
On redevient des animaux

Voilà ce qu´en gros nous expliquent
Les mots absents sous la musique
Le monde est blues, saudade et fado
Grosso modo

Voilà ce qu´en gros nous expliquent
Les enquêtes, les statistiques
Dans le présent, voilà notre cadeau
Grosso modo

Dans le présent, voilà notre cadeau
Grosso modo





 

Random :
© 2016 Lyrics-Copy .com