Lyrics-Copy

La braconne

by Serge Lama


Juliette, Françoise ou Simone
Quelque soit le nom qu´on leur donne
Qu´elles soient p´tites ou grandes, cheveux raides ou frisés
J´ai toutes envie de les embrasser
Mais hélas que Dieu me pardonne
Mon cœur n´appartient à personne
Mon cœur, il est fou, il têtonne, il juponne, il braco-o-o-onne

J´ai le respect des demoisell-elle-les
Pourtant je ne suis pas fidè-è-le
Chacune à ses trucs et c´est jamais pareil
Pour me mettre le cœur en éveil
Celle-là est longue et chéti-i-ve
Celle-là dodue et lasci-i-ve
Cette biche-là cache des dents de loups
Or toutes les trois me rendent fou...

Juliette, Françoise ou Simone
Quelque soit le nom qu´on leur donne
Qu´elles soient p´tites ou grandes, cheveux raides ou frisés
J´ai toutes envie de les embrasser
Mais hélas que Dieu me pardonne
Mon cœur n´appartient à personne
Mon cœur, il est fou, il têtonne, il juponne, il braco-o-o-onne

C´est pas une vie pour un ho-om-me
D´aimer croquer toutes les po-om-mes
Comme dit ma maman "ça crève ma santé"
Y a des soirs j´ai du mal à chanter
Mais bon Dieu tant que l´on est jeu-eu-ne
C´est pas le moment que l´on jeû-eû-ne
Venez toutes à moi chacune à votre tour
Et merci pour votre élan d´amour...

Juliette, Françoise ou Simone
Quelque soit le nom qu´on vous donne
Les p´tites et les grandes, les ch´veux raides les frisés
J´ai toutes envie de vous embrasser
Mais hélas que Dieu me pardonne
Mon cœur n´appartient à personne
Mon cœur, il est fou, il têtonne, il juponne, il braco-o-o-onne

{Chœur:}
Juliette, Françoise ou Simone
Quelque soit le nom qu´il nous donne
Qu´on soit brune ou blonde, cheveux raides ou frisés
Il voudrait toutes nous embrasser
Mais hélas que Dieu lui pardonne
Son cœur n´appartient à personne
Son cœur, il est fou, il têtonne, il juponne, il braco-o-o-onne...
{ad lib...}





 

Random :
© 2016 Lyrics-Copy .com