Lyrics-Copy

Le mémorial

by Serge Lama


Je sens en moi de l´infini
Il me démange des étoiles
Il flotte des bateaux à voiles
Il flotte des ignominies

Des prisonniers que l´on massacre
Un duc d´Enghien qui meurt, un sacre
Et mes frères qui me renient
Je sens en moi de l´infini

De l´arbre du temps qui s´enfuit
Tombent des baisers innombrables
Les châteaux de pierre m´ont fui
Reste la mer autour du sable
Et l´espace qui se réduit
Et la mémoire inexorable

Je sens en moi de l´infini
Il me démange des étoiles
Il flotte des bateaux à voiles
Il flotte des ignominies





 

Random :
© 2016 Lyrics-Copy .com