Lyrics-Copy

Les ports de l'atlantique

by Serge Lama


Blancheur de brume
Comme une plume
Telle est l´écume
Qui m´emporte au loin
Quand l´aube danse
Sans discordance
A la cadence
De cet air marin

J´aime les ports de l´Atlantique
Quand les sirènes vont gueulant
L´inconstance des goélands
Qui m´escortent vers l´Amérique
J´aime les ports de l´Atlantique
Quand grincent les premiers regrets
Dans les remous de la marée
Qui s´étire vers l´Amérique

La nuit est morte
Devant ta porte
Mais que m´importe
J´ai si mal aux reins
L´aube s´habille
Le long des grilles
Autant pour les filles
Que pour les marins

J´aime les ports de l´Atlantique
Et cette odeur de fin d´amour
Que dissipe le petit jour
Qui se lève vers l´Amérique
J´aime les ports de l´Atlantique
Avec leurs airs de gigolo
Et l´indifférence de l´eau
Qui s´étire vers l´Amérique

L´aube s´allume
Couleur de plume
Le vent consume
Le moindre chagrin
La nuit s´achève
Le jour se lève
Va vers ton rêve
Pauvre musicien

J´aime les ports de l´Atlantique
La grisaille de l´horizon
Où se teignent les illusions
De ceux qui vont en Amérique
J´aime les ports de l´Atlantique
Et le regard de conquérant
De ceux qui se mettent en rang
Pour découvrir leur Amérique

Je les ai tenus contre moi
Avec leur envie de partir
Avec leur envie de mourir
Tout comme moi, tout comme moi

J´aime les ports de l´Atlantique





 

Random :
© 2016 Lyrics-Copy .com