Lyrics-Copy

Mon dada, c'est la danseuse

by Serge Lama


Déjà tout gosse, dans les coulisses,
Je passais mon temps sur les cuisses
Des belles danseuses électrisées
Des strip-tiseuses m´hypnotisaient
Déjà gosse, est-ce par hasard?
J´aimais les plumes et les plumards

S´il faut que les enfants grandissent
J´en connais qui gardent leur vice
Leur vice ou bien leur obsession
Je vous laisse le choix du nom
Est-ce mal ou bien? Ou bien, j´en sais rien!
En tout, cas, j´ai gardé le mien.

{Refrain:}
Certains préfèrent les plisseuses
D´autres aiment mieux les blanchisseuses
Les brodeuses, couseuses ou lisseuses
Moi, mon dada, c´est la danseuse!

Dans un frou-frou de fanfreluches
Les danseuses vivent en ruche
Ca bourdonne et ça prend son miel
Sur le pigeon providentiel.
Maman avait peur quelquefois
Que le pigeon, ce soit papa.
Dans ma mémoire, se déforment
Des mamelons de toutes formes
Seins lourds, seins bombés
Seins pointus, fesses rondes à ras du tutu,
A dix ans, ça m´faisait rougir
Maintenant, je sais m´en servir!

{Au Refrain}

Dentiers branlants, perruques en berne
Les vieux beaux venaient par douzaines
Suffoquant dans leurs vieux habits
Offrir des fleurs ou des rubis.
J´en ai vu qui étaient tellement vieux
Qu´ils mouraient en rentrant chez eux
Dans la pénombre des coulisses
Certains soirs des corps se blotissent
Parmi les habits de couleurs
Des danseuses avec des danseurs
J´ai même surpris, quelle horreur!
Des danseurs avec des danseurs.

{Au Refrain}





 

Random :
© 2016 Lyrics-Copy .com